12 juin 2018

Création de valeur et mesure de performance

MESUREZ LA CRÉATION DE VALEUR ET LA PERFORMANCE DE VOS ACTIVITÉS.

Passez à un niveau d'analyse supérieur ! Méfiez-vous de l'utilisation de l'information comptable !

Un des objectifs des normes comptables est de dresser un bilan financier à un moment précis en présentant des informations uniformisées pour l’ensemble des lecteurs d’états financiers.

Cependant dans l’application de certaines normes se cachent  des éléments  de distorsion  entre le profit économique (monétaire) et le profit comptable.

Bien que le profit comptable a sa raison d’être, il n’est pas une mesure fiable pour évaluer la performance de vos activités et la création de valeur générée.  Évitez ce piège en adoptant les ajustements appropriés à votre contexte d’affaires.

BIEN MESURER LA PERFORMANCE DE VOS ACTIVITÉS :

Avez-vous déjà entendu l’expression « nous avons fait de l’argent parce que nous avons eu un profit » ?

Pourtant il s’agit d’une erreur fondamentale. Effectivement, le bénéfice (perte) comptable n’est pas une mesure de trésorerie ni de pérennité. Les flux monétaires libres sont une mesure beaucoup plus fiables à cet effet. En fait tout découle de l’objectif de vos évaluations.

Voilà un enjeu réel qui touche l’ensemble des entreprises. Trop d’entrepreneurs manquent d’information pertinente à la prise de décision. Qu’il s’agisse de décisions d’investissements, restructuration,  coût de revient ou prix de transfert.

Nous connaissons tous le principe de gestion PODC (planifier, organiser, diriger, contrôler). Mais à quoi servirait ces fonctions sans d’abord avoir mesuré, évalué ou estimé ?

L’évaluation est à la base de toute prise de décision. Pour cela, un gestionnaire doit disposer d’informations internes qui vont bien au-delà des états financiers, d’où l’importance d’un tableau de bord financier.

Mais plus important encore, puisque le but ultime de tout projet d’affaires est de générer de la valeur et de la richesse pourquoi ne pas les mesurer ? C’est une question de  maturité entrepreneuriale et cette maturité a un incidence sur la pérennité de votre entreprise.

 

ADOPTER DE BONNES PRATIQUES DANS VOS MÉTHODES D'ÉVALUATION !

Démystifier l'information comptable:

Croyez-vous que l’amortissement comptable ou fiscale joue un rôle dans l’évaluation de la performance d’un gestionnaire ? Nous sommes tous d’avis que non.  Pourtant cette charge est tenu compte dans vos coûts explicites. Il en va de même pour certaines règles de capitalisation ou certaines provisions  telle que la provision pour désuétude.

Plusieurs normes de présentation comptable n’influencent ni vos flux de trésorerie (sauf récupération d’impôt),  ni la valeur réelle de vos activités, ni même le seuil du point mort d’opération (Break even point).

Un autre exemple est  la valeur comptable de vos actifs et de vos actions. Celles-ci ne reflètent aucunement leur valeur marchande. Cela crée donc ce que nous appellerons de la distorsion économique.

Les experts de la finance pour mesurer vos activités vont davantage utiliser le BAIIA (EBITDA) plutôt que le bénéfice comptable. 

Compte tenu des différents éléments de distorsion, les données comptables ne sont que le début d’une analyse financière acceptable si vous désirez réellement comprendre et mesurer votre performance, passez à l’étape du TABLEAU DE BORD.

Tableau de bord financier destiné à la direction:

Toute entreprise devrait se doter d’un tableau de bord financier destiné à la haute direction ou au conseil. La prise de décision relevant ultimement de quelques personnes,  les membres de la direction doivent savoir en tout temps, mois par mois,

  • Flux de trésoreries nets générés par les opérations;
  • BAIIA (EBITDA) généré;
  • Profit économique (sans distorsion);
  • Création de valeur ajoutée;
  • Niveau d’utilisation de la capacité productive;
  • Contribution marginale;
  • Point mort d’opération;
  • Point mort économique;
  • Coûts unitaires et marginaux; 
  • Valeur de la productivité globale;
  • Taux de rejet et gaspillage;
  • Etc.

LCVF peut  traduire l’impact des informations puisées dans vos systèmes financiers en langage économique simple et compréhensible.

Mesurez vos projets d'investissement:

Apprenez à mesurer vos projets d’investissements, évaluez vos options de croissance et  la création de valeur dégagée par vos activités.
Voici certains outils utilisés pour mesurer vos investissements: VAN, Payback actualisé, EBIT, Free cash flow, la contribution marginale du projet, l’influence sur le WACC, etc..

Si vous désirez amener votre entreprise à un niveau supérieur de maturité vous devez connaître les mesures économiques et financières générées par vos activités.

Nos Influences littéraires:

Quelques exemples de nos références littéraires:

  • G. Bennett Stewart, auteur de « EVA BEST PRACTICE »;
  • Josée St-Pierre, Ph D. auteure de la « Gestion financière des PME »;
  • Maher Kooli, auteur et titulaire à l’école des  sciences de la gestion   UQAM;
  • Alain Fernandez, « Les nouveaux tableau de bord pour managers »  
  • Pierre Vernimen, fondateur du département finance de HEC Paris et auteur de Finance d’entreprise.

LUC CHAREST, CPA, CMA,  DESS finance et risque d’entreprise

CONSULTANT évaluation et risque d’affaires

 

Contact :